Casablanca: une bagarre dans un local de beignets finit mal

Le quartier Attacharouk de Casablanca a été le théâtre d’une rixe sanglante, il y a deux jours de cela. Cette bagarre, dont les
quatorze auteurs avaient des armes blanches, au nombre de quatorze, a eu des conséquences graves pour l’une des deux victimes.
Selon une source de Le Site info, ces quatorze individus ont attaqué un local de beignets marocains (sfenj) au quartier précité et ont agressé le propriétaire et son fils, dans ce qui semble être un règlement de comptes.
Cette agression a causé une infirmité irréversible au fils du “sfenji” qui a eu les veines taillées par l’un des assaillants, précise la même source. Les autorités compétences qui se sont rendues sur les lieux sont parvenues à interpeller certains membres de la bande. Elles ont également ouvert une enquête pour y voir plus clair dans cette affaire ayant semé la terreur au quartier Attacharouk.
L.A.

Suggestions d’articles

Mustapha Hadji critique les choix d’Hervé Renard

Mustapha Hadji est enfin sorti de son silence après l’élimination précoce des Lions de l’Atlas de la CAN 2019.