Casablanca: une automobiliste victime de jets de pierres à Ain Diab

Les automobilistes au Maroc craignent de plus en plus les jets de pierres sur les routes. Ces incidents sont devenus un réel cauchemar qui menace la vie des citoyens. Il ne s’agit pas de rendre les conducteurs paranoïaques, mais la situation devient de plus en plus alarmante.

Et pour ne rien arranger, les auteurs de ces actes commencent à changer de “terrain de chasse”. Ils sont désormais tournés vers les villes. Le pire a été évité de justesse mercredi soir à Casablanca: une automobiliste a été victime de jets des pierres à Ain Diab.

Le frère de la victime affirme à Le Site info que sa soeur se dirigeait vers l’un des centres commerciaux de Ain Diab avant de recevoir des pierres sur son pare-brise. Il a également précisé que les malfrats étaient au nombre de cinq et tentaient d’immobiliser les véhicules pour dépouiller les occupants de leurs biens.

La victime est sortie saine et sauve, mais sa voiture a été totalement endommagée. C’est un moindre mal, puisque cela aurait pu être plus grave et provoquer de graves blessures ou même un décès…

En février dernier, sur l’autoroute Fès-Oujda, une jeune femme de 25 ans a perdu la vie, à cause de jets de pierres. Rappelons que Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, avait indiqué, l’année dernière, qu’un plan d’urgence serait bientôt mis en place pour que cessent de tels actes criminels.

S.L. et K.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: les habitants de l’ancienne médina en colère (VIDEO)

Les habitants de l’ancienne médina de Casablanca, ceux du quartier Lafrina en particulier, sont en colère. Et pour cause, la mosquée Madani a été fermée après l’effondrement d’une partie du toit des toilettes.