Casablanca: un individu sème la terreur au quartier Moulay Rachid

Les éléments de la police judiciaire relevant du district de sûreté Moulay Rachid à Casablanca ont été contraints, mercredi à l’aube, à faire usage de leurs armes de service pour interpeller un individu aux antécédents judiciaires, qui était en état de forte impulsivité sous l’emprise de la drogue et qui exposait la sécurité des citoyens et des éléments de la police à une agression dangereuse à l’aide de l’arme blanche.

Les éléments de la police sont intervenus pour interpeller le mis en cause (25 ans), qui était accompagné d’un mineur âgé de 17 ans et aux antécédents judiciaires et qui semaient le chaos et menaçaient la sécurité des citoyens sur la voie publique, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Le premier suspect a agressé grièvement un policier à l’aide de l’arme blanche, lui causant des blessures au niveau de l’épaule et des doigts des mains, précise le communiqué.

Devant cette agression dangereuse, un policier a été contraint à utiliser son arme de service en tirant deux balles de sommation, avant de toucher le suspect majeur au niveau des membres inférieurs et de l’épaule, ce qui a permis de neutraliser le danger, d’interpeller les deux mis en cause et de saisir les armes blanches utilisées dans cette agression, ainsi que plusieurs tubes de colle dissolution utilisés comme drogue.

L’agent de police, grièvement agressé, et le suspect blessé, ont été évacués à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, alors que le mis en cause mineur a été placé sous surveillance policière à la disposition de l’enquête préliminaire, menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les tenants et aboutissants de ces actes criminels, a fait savoir la DGSN.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page