Casablanca: un individu dans un état anormal sème la panique

Un agent de police travaillant au district de sûreté Fida Mers Sultane à Casablanca, a été contraint de brandir son arme de service sans en faire usage, lundi matin, lors d’une intervention sécuritaire pour appréhender un individu en état d’ivresse avancé, qui mettait sérieusement en danger la sûreté des citoyens et des éléments de la police à l’aide d’une arme blanche.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué qu’une patrouille de la police de secours était intervenue, à place Sraghna, pour appréhender un individu, qui menaçait la sécurité des citoyens avec une arme blanche en raison de son état d’ivresse, contraignant un gardien de la paix de brandir son arme de service sans en faire usage pour neutraliser le danger et arrêter le suspect qui a pris la fuite.

Une enquête a été ouverte, sous la supervision du Parquet compétent, afin de déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire et d’arrêter le suspect impliqué dans ces actes, conclut la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Concours d’accès à la police: la DGSN a fait une annonce

Le département d'Abdellatif Hammouchi a adopté la procédure de présélection des candidats aux concours d'accès aux cycles de la police.