Casablanca: un groupe d’Ivoiriens dans les filets de la police

Une quantité de 4,75 kilogrammes de chira, contenue dans 795 capsules, a été extraite des intestins de six ressortissants ivoiriens, dans le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Ibn Rochd, a-t-on appris auprès des services de sûreté de l’aéroport international Mohammed V.

La DGSN a indiqué, ce samedi dans un communiqué, que les services de sûreté opérant à l’aéroport ont arrêté mercredi dernier les suspects alors qu’ils s’apprêtaient à prendre un vol à destination de l’aéroport Tunis Carthage, et ce après que les opérations de contrôle par rayons ont révélé la présence de capsules à l’intérieur de leurs estomacs et leurs intestins, ce qui a nécessité de les placer sous surveillance médicale à l’hôpital afin de vider ces substances.

Les mis en cause, âgés entre 27 et 43 ans, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer le reste des personnes impliquées dans ces actes criminels et déterminer les éventuels liens de cette affaire avec des réseaux internationaux de trafic de drogues en dehors du Royaume.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Violation de l’état d’urgence: trois jeunes arrêtés à Casablanca

Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire ordonnée par le parquet compétent.