Casablanca: un détenu se donne la mort à Oukacha

Un pensionnaire de la prison locale Ain Sebaa 1, condamné dans le cadre de la loi antiterrorisme, s’est suicidé ce vendredi, après avoir enroulé une partie de ses vêtements autour de son cou et attaché l’autre partie à la grille de la fenêtre de la chambre où il séjournait au centre de santé de l’établissement.

La direction de la prison locale Ain Sebaa 1 précise, dans un communiqué, que le défunt souffrait de son vivant de troubles mentaux et psychiques et qu’il faisait l’objet d’un suivi médical, ajoutant qu’il a bénéficié de 59 consultations médicales à l’intérieur de la prison et de 15 autres à l’hôpital externe, dont la dernière remonte au 30 avril 2020.

Le défunt était placé dans une chambre au Centre de santé pluridisciplinaire où il bénéficie d’un suivi médical continu, souligne la même source.

La direction de la prison locale Ain Sebaa 1 indique que le parquet compétent et la famille du prisonnier défunt ont été informés conformément à la loi organisant les établissements pénitentiaires.

M.S. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page