Casablanca: un chef d’arrondissement de police dans de sales draps

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a ouvert, ce mercredi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, à l’encontre d’un officier de police principal, chef d’un arrondissement de police à Sidi Moumen, relevant du district de police Bernoussi, pour son implication présumée dans une affaire de corruption.

Selon un communiqué de la DGSN, le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a reçu une plainte d’une femme prétendant que le fonctionnaire de police en question lui a exigé une somme d’argent en guise de corruption pour accomplir un acte qui rentre dans le cadre de sa fonction, faisant savoir qu’une enquête judiciaire a ainsi été ouverte sur instructions du parquet compétent, laquelle a permis l’arrestation du mis en cause en flagrant délit.

Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, fait savoir la même source.

La DGSN a, en outre, indiqué avoir provisoirement suspendu de ses fonctions le policier interpellé, dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire afin de prendre les mesures disciplinaires et administratives appropriées.

M.D. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Arrestation de deux Danois à Tanger

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tétouan a arrêté, vendredi soir, en étroite coordination avec la Brigade de la police judiciaire au port de Tanger ville, deux ressortissants danois en situation irrégulière au Maroc