Casablanca: un appel au secours fait intervenir la DGSN

Un officier de police relevant du district de sûreté d’Anfa à Casablanca a été contraint, samedi tard dans la soirée, d’user de son arme de service afin de neutraliser un multirécidiviste en état de forte impulsivité, ayant exposé la sûreté des citoyens et des fonctionnaires de police à une menace imminente et sérieuse à l’aide de l’arme blanche.

Une patrouille de police était intervenue, après un appel au secours des citoyens, suite à une dispute qui a éclaté entre le mis en cause, qui vient de sortir de prison, et un individu en raison d’anciens différends, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que le prévenu a eu recours à trois couteaux qui étaient en sa possession lors de cette dispute.

Le mis en cause a opposé une résistance farouche aux policiers mettant ainsi en danger leur sécurité, ce qui a contraint l’officier de police à utiliser son arme de service, en tirant deux balles, une de sommation alors que la deuxième a touché le suspect au niveau de ses membres inférieurs, précise le communiqué. Le prévenu a tenté de s’enfuir et s’est retranché dans un domicile proche du lieu de l’incident, ce qui a nécessité l’intervention en renfort d’éléments de la Brigade anti-gang, poursuit la même source.

Cette intervention a permis d’interpeller le mis en cause et de neutraliser le danger, ajoute le communiqué. Le suspect a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital dans l’attente de le soumettre à l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les circonstances de cette affaire, conclut le même source.

SA


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page