Casablanca: les superviseurs du Baccalauréat l’ont échappé belle

L’Académie régionale de l’éducation nationale de Casablanca a failli vivre un drame mercredi, s’il n’y avait pas eu la vigilance des services de sécurité. C’est pendant la livraison des repas aux superviseurs du baccalauréat confinés au sein de l’établissement où ils contrôlent le déroulement de l’impression des épreuves et la mise sous scellés des enveloppes, que la catastrophe a été évitée.

N’ayant pas le droit de quitter l’Académie tout au long du processus de préparation du Baccalauréat, les fonctionnaires se font livrer leurs repas par un traiteur désigné par le directeur de l’académie. Or, ce mercredi, par un pur hasard, un gardien de la paix a voulu vérifier le contenu d’un sac. Il a découvert des sandwiches avariés, donc impropres à la consommation. En vérifiant d’autres sacs, les policiers ont découvert que bon nombre de sandwiches étaient dans le même état, affirme le quotidien Assabah.

Soumis à l’inspection des contrôleurs de l’office national de la santé sanitaire et de l’alimentation (ONSSA), le résultat a été sans appel.

Etait-ce une tentative d’empoisonnement des superviseurs? Ou alors était-ce une négligence manifeste de la part du restaurateur? Toujours est-il qu’une enquête a été ouverte. En tout cas, les superviseurs ont bel et bien été exposés à une intoxication dont les conséquences auraient pu être très graves.

N.A.F.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page