Casablanca-Settat: taux de remplissage des barrages dans la région

Le taux de remplissage des barrages au niveau de la région Casablanca-Settat a atteint 40,97% à la date du 5 avril 2022, indique l’Agence du Bassin hydraulique de Bouregreg et de la Chaouia (ABHBC) sur son site web.

Le niveau de remplissage de ces barrages était de 62,79% durant la même période de l’année écoulée, précise l’ABHBC, ajoutant que les retenues des barrages, dont la capacité totale s’établit à 1107,524 millions m3, ont atteint, jusqu’au 5 avril, 453,744 millions m3.

Selon l’Agence, les retenues du barrage Sidi Mohammed Ben Abdallah (Skhirat Témara) ont atteint 404,995 millions m3, soit un taux de remplissage de 41,55 %, contre 631,618 millions m3 lors de la même période une année auparavant.

Pour ce qui est des retenues du barrage Tamesna dans la région de Ben Ahmed (province de Settat), elles se sont élevées à 24,482 millions m3, soit un taux de remplissage de 42,95%, contre 60,1% (34,257 millions de m3) une année auparavant.

Pour sa part, le barrage El Mellah (Benslimane) a affiché un taux de remplissage de 41,05 % (14,367millions m3), contre 19,589 millions m3 l’année dernière.

S’agissant du taux de remplissage du barrage El Himer (Settat), il s’est élevé à 12,98% (1,817 millions m3), contre 2,311 millions m3 l’année écoulée.

Quant au barrage Oued Hassar (environs de Casablanca), il a affiché un taux de remplissage de 25,71% (0,576 millions m3).

Concernant le barrage Ain Kouachia, il a enregistré un taux de remplissage de 65,53% (7,208 millions m3), contre 7,22 millions de m3 durant la même période l’année dernière.

Le barrage Zamrine a enregistré, pour sa part, un taux de remplissage de 60,28% (0,299 millions m3) contre 0,43 millions m3 une année auparavant.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page