Casablanca: Rafik Boubker poursuivi en état de liberté

L’acteur marocain Rafik Boubker sera finalement poursuivi en état de liberté contre une caution de 5000 DH. C’est ce qu’a décidé ce mercredi le parquet général près la Cour correctionnelle à Casablanca.

Poursuivi pour « outrage à l’Islam » et « violation de l’état d’urgence sanitaire », l’artiste a été placé en garde à vue mardi après la diffusion d’une vidéo dans laquelle il tient des propos blasphématoires.

Quelques instants avant son interpellation, l’acteur avait diffusé une vidéo sur son compte Instagram dans laquelle il présente ses excuses aux Marocains, affirmant avoir tenu ces propos alors qu’il était dans un “état anormal”. “Je retire ces propos, je suis musulman de père en fils”, a-t-il dit.

Si certains internautes ont appelé les autorités à sanctionner lourdement Rafik Boubker, l’accusant d’ »atteinte aux sacralités », d’autres n’ont pas hésité à exprimer leur soutien au comédien.

C’est notamment le cas de l’acteur Mohamed Choubi. « J’ai demandé à Dieu de te pardonner avant même que tu ne présentes tes excuses à ceux qui, malheureusement, attendent impatiemment les faux pas des artistes. Ceux-ci croient qu’ils sont parfaits. Je te connais mon frère, tu es spontané, tolérant, sensible… Je sais également que tu ne voulais pas manquer de respect à la religion. Tu aimes Dieu et tu as toujours affiché ton amour pour l’islam. Je prie Dieu de te donner le courage pour surmonter cette terrible épreuve », a-t-il écrit sur Facebook.

Lire aussi: L’épouse de Rafik Boubker s’exprime après son interpellation

M.S.

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’acteur Rafik Boubker adresse un message à ses fans (PHOTO)

A quelques jours du début de son procès, Rafik Boubker a adressé un message à ses fans. Sur son compte Instagram, l’acteur a réitéré ses excuses aux Marocains après la vidéo dans laquelle il tient des propos blasphématoires.