Casablanca: plus de 300 pharmaciens en colère

Les pharmaciens du Royaume ne comptent pas baisser les bras. Ces derniers ont organisé une manifestation devant le siège du secrétariat général du gouvernement à Rabat.

Le président du syndicat des pharmaciens de Casablanca, Walid Al Amri, a expliqué que ce sit-in a connu la mobilisation de tous les acteurs du secteur.

Ils dénoncent le non-respect des horaires, des tours de garde et des règles de la déontologie et la dégradation de leurs situations financières. Al Amri a précisé qu’un grand nombre de pharmaciens ont fait faillite et plus de 300 autres sont en crise.

Il est à noter que plusieurs représentants du syndicat s’étaient réunis avec le ministre de la Santé, Anas Doukkali, en décembre. Toutefois, ils ne semblent pas convaincus par les arguments avancés par le ministère.

K. Bhyer

Articles similaires

Suggestions d’articles

Couvre-feu à Casablanca: les récalcitrants risquent gros

Les services de sécurité et les autorités locales de Casablanca se sont mobilisés dans les villes de la région de Casablanca-Settat pour contrôler le respect du couvre-feu et les autres mesures restrictives, dont le port du masque.