Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise

Un individu âgé de 26 ans, qui était placé en garde à vue par les services du district de sûreté de Sidi Bernoussi après son interpellation sur la voie publique sous l’emprise de la drogue, est décédé dimanche matin à bord d’une ambulance qui le transportait à l’hôpital pour recevoir les soins à cause d’un malaise, a-t-on appris auprès de la préfecture de police de Casablanca.

Le défunt a été placé en garde à vue aux premières heures de dimanche suite aux instructions du parquet compétent, avant qu’il ne soit victime d’un malaise ayant nécessité son transfert à l’hôpital vers 8h30 pour recevoir les soins, indique la Direction générale de la Sûreté nationale dans un communiqué, ajoutant qu’il a rendu l’âme immédiatement après son entrée dans l’hôpital.

La dépouille du défunt a été déposée à la morgue pour autopsie en vue de déterminer les causes du décès, ajoute la même source, faisant savoir qu’une enquête a été ouverte par la brigade de la police judiciaire relevant du district de sûreté de Sidi Bernoussi sous la supervision du parquet compétent.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d’une mission d’observation

La Ligue des Etats arabes a nommé le diplomate marocain Ahmed Rachid Khattabi à la tête de sa délégation chargée d'observer les élections sénatoriales égyptiennes, dont le premier tour se tiendra les 11 et 12 courant.