Casablanca: où sont donc passées les caméras de surveillance?

Les caméras de surveillance, installées depuis quelques dans les rues de Casablanca afin de garantir une plus grande sécurisation de l’espace public ne servent plus à rien.

Selon Al Massae, la plupart de ces petits appareils, dont l’installation, il y a quelques mois, avait fait le bonheur des Casablancais, sont en panne. Les autorités l’ont, en effet, constaté dans plusieurs cas d’agressions à l’arme blanche, de kidnapping ou d’autres crimes dont les citoyens sont victimes et ce en voulant récupérer les vidéos pour élucider les circonstances des faits.

Ces caméras de surveillance ont d’ailleurs été également installées pour la régulation du trafic routier, la détection automatique d’incidents (conduite à contresens, objets abandonnés, stationnement interdit), la mobilisation à temps des forces de l’ordre et l’identification des objets, personnes et véhicules suspects.

Elles devaient servir aussi à l’identification des véhicules volés, le calcul de la vitesse de circulation, le suivi automatique des objets mobiles, la gestion dynamique de la cartographie et la constitution d’une base de données de reconnaissance faciale.

N.M.

Suggestions d’articles

Le message du roi Mohammed VI au président Buhari

Le roi Mohammed VI a adressé un message au président du Nigeria.