Casablanca: obsèques émouvantes de Abdelatif Lasky

Les obsèques de l’ancien dirigeant et membre de nombreux comités du Raja de Casablanca Hadj Abdellatif Lasky, décédé mardi soir des suites d’une longue maladie, se sont déroulées après la prière d’Al Asr au cimetière Ar-Rahma de Casablanca.

De centaines de proches, amis, dirigeants d’équipes de football de la capitale économique, des anciens et actuels joueurs et des artistes ont accompagné le défunt à sa dernière demeure.

Ce vétéran des dirigeants du club des diables verts, décédé à l’âge de 78 ans, avait occupé, durant près de 35 ans, le poste de vice-président à maintes reprises et d’autres responsabilités au sein des différents comités.

‘’Le défunt était un ami de longue date. J’étais encore très jeune quand j’ai commencé à côtoyer le Raja et j’ai toujours apprécié ce grand homme et dirigeant qui vouait un grand amour pour le club’’, a déclaré à la MAP l’ancien président des vert et blanc Abdelhamid Souiri.

Il était un des vétérans qui a donné le maximum qu’il pouvait pour le football et pour le Raja en particulier. Il s’était donné corps et âme et c’est une immense perte pour le ballon rond et pour la famille rajaouie, a-t-il ajouté.

‘’En la personne de feu Abdellatif Lasky, j’avais découvert ce grand homme passionné et intègre’’, a indiqué, pour sa part, l’ex président du club Abdellah El Ferdaous (1981-1984), relevant que le Raja avait considéré le défunt comme son ambassadeur quand il était parti à l’Olympique de Casablanca. Il avait été, par la suite, l’artisan de la fusion de sa nouvelle équipe avec son premier amour.

Pour Said Ghandi, capitaine des diables verts qui avait soulevé la prestigieuse coupe du Trône en 1974 (premier sacre du Raja), le défunt plus qu’un dirigeant et responsable au sein du Raja était très estimé et apprécié par les joueurs. ‘’Il était un homme de paroles’’

‘’Il avait vécu avec le Raja dans son apogée et avec des joueurs des plus talentueux et quoique nous disions nous ne serons jamais assez reconnaissant envers feu Lasky, dont les qualités humaines en avaient fait un dirigeant hors pair’’.

Il avait été l’un des plus fervents défenseurs pour la création d’une école du Raja, une pépinière qui a laissé éclore de grands noms du football, a –t-il affirmé.

Le défunt avait été à la direction du club à son apogée dans les années 90 du siècle dernier, du temps des six titres de champion d’affilée, un record national, mais également des sacres enlevés au niveau des compétitions africaines.

Hadj Abdellatif Lasky a côtoyé les plus grands présidents du club casablancais à l’instar de Maati Bouabid, Abdelwahed Maach, Abdelkader Retnani, Abdallah Rhalam, Ahmed Ammor, Abdessalam Hanat et Abdelhamid Souiri.

Il avait aussi été de l’équipe dirigeante qui avait créé le Centre de formation “Sport-Etudes” sis au sein du Complexe Sportif de l’Office de la formation professionnelle d’Aïn Borja et qui avait permis a des joueurs stagiaires de pouvoir pratiquer leur sport favori en suivant des études et favoriser, ainsi, l’intégration du sport de haut niveau en milieu scolaire.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: Rafik Boubker placé en garde à vue

Le communiqué ajoute que les services de la Sûreté nationale ont reçu nombre de plaintes de la part de plusieurs citoyens à propos des mêmes actes criminels.