Casablanca: mini-tsunami à Ain Diab

Des vagues énormes ont déferlé jeudi le long du littoral de Casablanca, projetant des pierres de différentes tailles sur la chaussée et causant des dommages aux cafés et restaurants d’Ain Diab.

Selon notre source, les riverains ont été pris d’inquiétude et de panique devant l’ampleur de ce phénomène météorologique. Les agents de police ont été déployés sur la côte pour mettre en garde les citoyens trop curieux de ne pas s’approcher. A Rabat et Salé également, la houle a arrosé la chaussée et projeté des pierres de différentes tailles.

Les eaux de ces grosses vagues, dont la hauteur dépassait les 3 mètres, ont aussi submergé les seuils de certaines maisons dont les habitants ont été pris de peur, même si d’autres personnes n’ont pas résisté à la curiosité de s’approcher.

Il faut rappeler que ce phénomène s’est déjà produit en 2018 et 2019 le long de la côte atlantique entre Larache et Tan Tan avec des vagues qui ont atteint quelques fois les 6 mètres.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marzouki appelle les séparatistes du polisario à regagner la mère-patrie

L'ancien président tunisien, Moncef Marzouki, a affirmé que le régime algérien "prend en otage" les séquestrés "pour un choix politique fallacieux", jugeant judicieux de les voir regagner la mère-patrie, le Maroc, au lieu de croire à des perceptions erronées.