Casablanca: l’imam Al-Kazabri attire-t-il de moins en moins de fidèles?

Le nombre de fidèles qui se dirigent à la mosquée Hassan II de Casablanca, où officie le célèbre imam Omar Al-Kazabri, pour célébrer Laylat Al-Qadr (Nuit du Destin) semble diminuer d’années en années.

En effet, selon une source de Le Site Info, quelque 70.000 fidèles, dont environ 25.000 femmes, se sont rendus samedi à la célèbre mosquée casablancaise. Un nombre en baisse par rapport aux années précédentes.

Ceci s’explique en raison de l’apparition de nouveaux imams, qui se livrent une bataille pour attirer le plus grand nombre de fidèles, poursuit la même source.

Par ailleurs, un dispositif sécuritaire a été mis en place par les services de police à l’occasion de Laylat Al-Qadr, indique-t-on.

Chaque mois sacré, le célèbre imam Omar Al Kazabri qui officie depuis des années à la mosquée Hassan II continue tout de même d’attirer, grâce à sa voix, des milliers de Marocains. Connu pour sa parfaite psalmodie du Coran, il est devenu, depuis quelques années, un phénomène dont la notoriété dépasse les frontières du Maroc.

Rappelons qu’Al-Kazabri avait indiqué que la nuit de la clôture de la lecture du Saint Coran coïncidera avec Laylat Al Qadr (la nuit du destin), prévue samedi 1er juin. Cette nuit bénie où, d’après le Livre Saint (Sourate Al Baqara), le Prophète Sidna Mohamed a eu la Révélation, dans la grotte de Hira.

S.L. et K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus : Casablanca, Tanger, Fès et Marrakech, régions les plus touchées

Mille trois-cent-quarante-cinq (1.345) nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 642 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé samedi le ministère de la Santé.