Casablanca: les obsèques de l’artiste peintre Hossein Tallal ont eu lieu ce lundi

Les obsèques de l’artiste peintre Hossein Tallal, décédé samedi à Casablanca à l’âge de 80 ans, ont eu lieu ce lundi au cimetière Achouhada à Casablanca.

La dépouille de feu Hossein Tallal, fils de l’une des figures de proue de l’art contemporain marocain à savoir feue Chaïbia Tallal, a été inhumée après les prières d’Ad-Dohr et du Mort, dans une ambiance de forte émotion, de tristesse et de deuil.

L’inhumation ce grand artiste s’est déroulée en présence notamment de membres de sa famille et de ses amis outre des figures du monde de l’art et des personnalités publiques.

A cette occasion, l’artiste peintre Abdelhay Elmalakh a indiqué qu’avec la mort de l’artiste peintre Hossein Tallal, le Maroc a perdu l’un des grands noms de l’art plastique, ajoutant que cet artiste a largement contribué à la création du mouvement marocain dans ce domaine.

Le défunt, ajoute Elmalakh, était talentueux et a déployé de grands efforts au service de son pays et de l’art plastique en particulier, précisant qu’il a notamment participé à l’organisation de plusieurs expositions pour présenter ses œuvres, mais également celles de sa mère feue Chaïbia Tallal.

Pour sa part, le critique d’art Abdellah Cheikh a indiqué dans une déclaration similaire que l’artiste contemporain Hossein Tallal figure parmi les noms des pionniers sur la scène de la création plastique au niveau national et international.

Il figure également parmi les grands artistes qui ont consacré une présence qualitative dans les grandes capitales mondiales, où il représentait le Maroc avec sa mère

Hossein Tallal était une grande figure de la peinture marocaine contemporaine, un peintre accompli par la touche, le travail plastique mais aussi la pertinence du regard et la signification qui se dégage de ses œuvres

Né en 1942 à Chtouka (province d’El Jadida), feu Hossein Talal, était le fils de l’une des figures de proue de l’art contemporain marocain, feue Chaïbia Talal.

Le défunt a participé à de nombreuses expositions à travers le monde. Depuis 1967, il a exposé à la galerie la Roue à Paris et au Salon de Mai au Musée d’Arts Moderne de Paris en 1974. Il compte à son actif plusieurs expositions notamment en Espagne, au Danemark, en Amérique et en Égypte

Le regretté est considéré comme l’un des plus grands artistes plasticiens marocains comme en témoignent de nombreuses études et articles critiques qui traitaient de son expérience artistique et célébraient son parcours comme « l’un des symboles de l’art marocain contemporain ».

BJ


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page