Casablanca: les avocats ont-ils violé l’état d’urgence en manifestant ce vendredi? (VIDEO)

Les avocats au Barreau de Casablanca ont-ils volontairement enfreint les mesures de l’état d’urgence sanitaire, aujourd’hui?

C’est la question qui se pose sachant le rassemblement de dizaines d’intercesseurs, ce vendredi matin, manifestant en soutien à l’un de leurs confrères.

Pour rappel, ce dernier se plaint des fouilles entreprises dans son cabinet, en son absence, de la disparition de documents, ainsi que de son expulsion des lieux par le propriétaire de l’immeuble. Et ce, dans des conditions indéterminées et pour des raisons inconnues, avait déclaré précédemment l’avocat à Le Site Info.

Lors de leur si-in, les avocats ont scandé plusieurs slogans s’insurgeant à l’encontre de ces faits, mais faisant ainsi fi des mesures d’état s’urgence sanitaire, décrétées par les autorités compétentes depuis déjà trois mois.

Par conséquent, les toges noires n’ont pas manqué d’être montrés du doigt et de subir diverses critiques. Il leur a été reproché d’avoir sciemment enfreint l’état d’urgence, alors que les avocats sont censés être les premiers à respecter la loi.

Par ailleurs, le procureur du roi avait ordonné, jeudi 18 mai, -donc la veille du sit-in-, de diligenter une enquête sur cette affaire de l’avocat expulsé de son cabinet.

Lire aussi: Enquête ouverte sur l’expulsion d’un avocat à Casablanca

A.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page