Casablanca: les autorités mettent fin à l’anarchie sur les plages (Vidéo)

A l’approche de chaque saison estivale, les plages marocaines ne désemplissent pas, surtout par temps de canicule. Cela profite à beaucoup de commerces, mais engendre aussi des abus de tous genres de certains qui en profitent pour occuper l’espace public et imposer leurs lois.
Ainsi, les plages qui sont censées être des lieux publics accessibles gratuitement à tous les citoyens deviennent privées. Et les estivants sont soumis à un chantage qui ne dit pas son nom. Après de nombreuses plaintes, les autorités de Casablanca ont enfin réagi et une opération de confiscation de parasols, transats et autres tables et chaises pliables a concerné la plage de Ain Diab.
Presque quatre kilomètres de plage ont ainsi été nettoyés par cette opération ayant débuté vendredi dernier pour se poursuivre tout le long du week-end. Au micro de 2M, Mustapha El Quouassem, porte-parole de la préfecture des arrondissements de Casablanca-Anfa, a expliqué les raisons de cette opération de confiscation de ce mobilier, exploité sans autorisation aucune et loué aux estivants à des prix prohibitifs. De leur côté, les commerçants ont déclaré que c’est leur seul moyen de subsistance et, tout en avouant qu’ils exercent sans autorisation, se disent prêts à en obtenir. Le bras de fer ne fait que commencer…

L.A.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page