Casablanca: les autorités interdisent une marche protestataire

Les autorités locales de Casablanca ont décidé d’interdire la marche protestataire nationale contre la hausse des prix, qui a été prévue pour le 29 mai courant, par le Front social marocain.

Celui-ci, dans un communiqué, a annoncé avoir reçu une directive écrite des autorités signifiant l’interdiction du mouvement protestataire, pour raison invoquée de la préservation de la sécurité et de l’ordre publics. Mais le Front social marocain a assuré son refus de cette injonction, considérant ce qu’elle a qualifié de « persévérance de l’Etat dans son approche sécuritaire et de compression visant les droits et les libertés ».

De même que la même source a tenu à souligner sa détermination à jouir de son droit de manifester, tout en appelant à la participation massive de son mouvement protestataire, qu’elle compte organiser à l’encontre de la hausse des prix, la répression et la « normalisation », à la Place de la Victoire, à Casablanca.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page