Casablanca: le non-respect du confinement indigne la Toile (VIDEO/PHOTOS)

L’arrondissement Sidi Maârouf, à Casablanca, risque le pire. A quelques jours de l’Aïd Al-Fitr, certains habitants du quartier Al Moustakbal ne respectent ni la distanciation sociale ni les mesures de protection contre le coronavirus

Sur des photos prises dans un souk de la place et diffusées sur les réseaux sociaux, on y voit une foule, totalement inconsciente, en train de faire ses courses malgré le confinement imposé dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire décrété pour lutter contre le covid-19.

Ces clichés ont d’ailleurs provoqué la colère des internautes qui ont dénoncé ces comportements irresponsables, pointant du doigt ces récalcitrants qui refusent de respecter les mesures de protection. A cause de ces écarts, les foyers épidémiologiques risquent de se multiplier et les mesures prises depuis l’apparition du virus au Maroc auraient été vaines.

Rappelons que la période de confinement a été prolongée pour 3 semaines supplémentaires au Maroc dans le cadre des mesures préventives pour lutter contre la propagation du coronavirus.

L’annonce a été faite lundi dernier par le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani lors d’une séance commune de la Chambre des représentants et la chambre des conseillers consacrée à la présentation par le chef du gouvernement du « développement de la gestion du confinement pour l’après 20 mai ».

“Nous avons beaucoup débattu durant cette dernière période, pour réfléchir et considérer comment gérer la prochaine étape. Le choix a été dur mais nécessaire eu égard aux risques sanitaires”, a déclaré El Othmani. “Mais, étant donné que la priorité est à la santé du citoyen et pour capitaliser sur les différents acquis réalisés jusqu’à présent, l’état d’urgence sanitaire sera prolongé pour trois autres semaines,  sachant que le gouvernement a préparé une feuille de route pour la prochaine étape”. La décision du prolongement a été prise, selon le chef de l’Exécutif, à cause de l’apparition continue de foyers épidémiologiques, notamment familiaux, le niveau actuel du taux de reproduction du virus et du relâchement dans certaines zones en matière de respect des mesures sanitaires.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Devises vs Dirham: les cours de change pour ce lundi

Voici les cours des billets de banque étrangers établis par Bank Al-Maghrib pour la journée du lundi 01 juin 2020