Casablanca: Latifa, victime de torture par ses employeurs 

C’est une affaire qui va sans doute faire beaucoup de bruit et ne sera pas sans suite.
Latifa est une jeune femme de ménage âgée de 22 ans. Originaire de Zagora, elle a été maltraitée et même torturée par ses employeurs à Casablanca. Amina Khalid, de l’Association Insaf, a affirmé à 2M.ma que Latifa était victime de « séances de séquestration d’une rare violence », comme le montrent des images choquantes où l’on peut constater de graves brulures.
« Ses employeurs avaient l’habitude de la brûler avec des fourchettes rougies sur le feu, elle a été transportée dans une clinique casablancaise où ses bourreaux l’ont abandonnée après avoir déposé un chèque », peut-on lire dans un pétition mise en ligne ce mardi. Aujourd’hui, Latifa est entre la vie et la mort.
« Alertée par la clinique la police a déclenché une enquête et grâce à l’association INSAF qui a réussi à établir un lien de confiance avec Latefa. Celle‐ci a pu parler et décrire son calvaire », ajoutent les auteurs de la pétition. Les auteurs la pétition réclament « un procès exemplaire et une condamnation qui rende justice à cette jeune fille, qui doit devenir notre cause commune! »
Selon L’Economiste, un médecin légiste a été contacté pour faire un nouveau diagnostic de la victime mercredi. L’Insaf ajoute que le procureur général du roi a été saisi ainsi que le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).
Soufiane Laraki


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page