Casablanca: la police a évité le pire à Mediouna

Des éléments de la brigade des motards relevant du district de sûreté de Mediouna ont été contraints, samedi soir, de dégainer leurs armes de service sans les utiliser, lors d’une intervention pour arrêter un suspect ayant exposé les policiers à un danger sérieux et imminent, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Une patrouille de police était intervenue pour arrêter le mis en cause qui conduisait son triporteur d’une manière entravant la circulation, fait savoir la DGSN dans un communiqué, précisant que le suspect a refusé d’obtempérer et, après être descendu du triporteur, a menacé les policiers avec une arme blanche de grande taille, les obligeant à dégainer leurs armes de service sans les utiliser.

En dégainant leurs armes de service, les éléments de la police ont pu éliminer le danger émanant du prévenu qui est activement recherché après son identification d’une manière précise, conclut la même source.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: le “hrig” fait une nouvelle victime, un ado de 12 ans

La migration clandestine vers un Eldorado européen utopique ne cesse de faire des victimes.