Casablanca: la nouvelle décharge fait déjà polémique

Plusieurs associations de la société civile sonnent l’alarme concernant la technique d”incinération des déchets envisagée par le Conseil de Casablanca, rapporte le quotidien Assabah de ce mercredi.

Cette technique décriée par lesdites associations serait adoptée à la nouvelle décharge d’Al Majjatia Ouled Taleb, dans la commune rurale de Médiouna. Laquelle incinération des déchets libérerait des produits cancérigènes dangereux pour la santé des citoyens, précise le journal.

Les principales associations qui montent au créneau sont: l’Alliance pour la valorisation des déchets; l’Association des professeurs de SVT (sciences de le vie et de la terre); l’Observatoire de la protection de l’environnement et des monuments historiques et l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable.

Les associations précitées, ainsi que d’autres instances de la société civile, tout en s’insurgent contre la technique que veut adopter le Conseil de ville, proposent une technique plus appropriée pour la valorisation des déchets (à hauteur de 85%) de la nouvelle décharge qui remplacera celle saturée et vétuste de Médiouna.

Il s’agit de la valorisation thermique qui est, d’après les experts, l’alternative la plus plus efficace, permettant de surcroît d’alimenter des réseaux de chauffage et de produire de l’électricité.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le rappeur French Montana est à Casablanca (PHOTOS)

Le rappeur a partagé plusieurs photos montrant l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par sa famille. «En direct d’Afrique. Une mission impossible a été accomplie», a-t-il écrit.