Casablanca: la marche en short a bien eu lieu à Aïn Diab (VIDEOS)

« Yes We short », l’initiative lancée par des internautes marocains suite aux propos obscurantistes d’un enseignant de Ksar El Kébir et ceux d’un député PJDiste contre des bénévoles belges, a bien eu lieu.

Ainsi, des citoyens ont pris part, ce samedi, à la marche en short organisée à Aïn Diab, à Casablanca, pour exprimer leur solidarité avec les volontaires belges, venues participer à la réfection d’une route aux environs de Taroudant, vêtues de shorts, de t-shirts et de débardeurs.

« Pour envoyer un message aux obscurantistes qui veulent nous imposer la pensée extrême et détruire l’image de notre pays, nous allons nous réunir toutes et tous en shorts à la Corniche de Ain Diab le samedi 10 août pour marcher et faire du plogging », indiquaient les initiateurs de l’événement “Yes We Short“.

Rappelons que le député PJDiste Ali El Asri avait violemment critiqué les touristes belges, qui s’étaient rendues à Taroudant, à cause de leurs tenues vestimentaires.

«Depuis quand les Européens travaillent-ils en tenues de plage sur les chantiers? Tout le monde sait qu’ils sont exigeants en matière de sécurité. Personne ne peut accéder à un chantier de construction sans se couvrir et mettre un casque et des gants», s’état insurgé El Asri sur Facebook, avant de supprimer son post et présenter des excuses officielles.

Par ailleurs, la Brigade nationale de la police judiciaire, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, avait arrêté un instituteur. Ce dernier (26 ans) avait été interpellé dans la ville de Ksar El Kébir après avoir publié un post sur Facebook dans lequel il faisait l’apologie du terrorisme et incitait à des actes criminels dangereux à l’encontre des touristes belges faisant du bénévolat.

S.L.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page