Casablanca: la famille de Pierrette M’jid fait appel

Le dernier verdict dans l’affaire du décès de la militante Pierrette M’jid, veuve de Feu Mohammed Mjid, l’ex-président de la Fédération royale marocaine de Tennis, a choqué l’opinion publique. Le 6 septembre, le Tribunal pénal de Ain Sbaa a condamné le jeune chauffard qui avait accidentellement tué Pierrette M’jid à deux mois de prison ferme. Le jeune homme avait pris la fuite après l’accident sur la corniche de Casablanca, avant de percuter un poids lourd.

Là où le bât blesse, c’est que l’inculpé a été acquitté pour délit de fuite (ce qui est passible d’au moins un an de prison) et condamné simplement pour négligence à une amende de 600 DHS. Il a été condamné pour homicide involontaire à 2 mois de prison ferme et 10.000 DHS d’amende, outre le retrait de permis pour une année. Concernant l’action civile, il devra verser un dirham symbolique à la famille de la victime.

L’avocat des parties civiles dans le dossier Pierrette Mjid dit qu’il a « confiance en la justice pour la suite du procès » et qu’il a décidé d’interjecter appel de la décision du Tribunal.

« Sur l’action publique c’est ke Procureur qui réclame la condamnation selon les articles 92, 172, 173, 182,186 du code de la circulation. L’article 182 parle du délit de fuite en le considérant circonstance aggravante. On parle de 6 mois à 5 ans de prison ferme. Sur l’action civile, nous avons demandé 1 DH symbolique et publication du jugement », explique l’avocat Youssef Fassi Fihri, à Le Site info.

« Deux mois de prison ferme pour une vie humaine! Il y a un mois, ma mère nous quittait. Depuis, ma famille et moi demandons que justice soit faite. J’ai découvert que le droit à la dignité et à la justice est devenu un parcours du combattant, que des lobbyistes de l’impunité sévissent dans nos tribunaux. Je pleure ma mère et mon Maroc », a déploré le fils de Pierrette, Soufiane M’jid.

Et de dénoncer le fait que le coupable soit un « fils à papa » qui a finalement été épargné. « Une vie vaut deux mois de prison. Il suffit que tonton soit parlementaire et président de commune… « , s’est-il indigné.

Pierrette M’Jid a été percutée le 6 août par une voiture pendant qu’elle faisait sa marche quotidienne au niveau de la corniche de Casablanca. Transportée au CHU Ibn Rochd, elle a succombé à ses blessures quelques heures après l’accident. Notons enfin que selon l’avocat, le rapport de toxicologie est négatif.

Hicham Bennani

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page