Casablanca: deux policiers sanctionnés pour chantage et harcèlement

Le district de la Sûreté nationale du quartier Moulay Rachid de Casablanca a connu un grand scandale lié à une affaire de chantage et de harcèlement dont a été victime le gérant d’un café qui autorise la consommation de la Chicha et vraisemblablement du Hashish.

Ce dernier, ne supportant plus le chantage des fonctionnaires de police qui ne cessaient de lui soutirer de l’argent, a fini par procéder à l’enregistrement d’une conversation susceptible de les confondre. Il s’est dirigé ensuite chez le procureur du tribunal de Ben M’sik Sidi Othmane où il a déposé une plainte. En même temps, il a adressé un courrier au Directeur général de la Sûreté nationale (DGSN) Abdellatif Hammouchi dans lequel il se plaignait des agissement d’un Commissaire divisionnaire et d’un  officier.

Aussitôt informée de cette plainte, la DGSN a dépêché une commission de l’inspection générale qui a entendu le plaignant et pris connaissance du contenu des enregistrements. Elle a ensuite interrogé les deux policiers qui ont été sanctionnés pour manquement grave à leurs fonctions. Le Commissaire divisionnaire a été suspendu immédiatement, alors que l’officier a été muté au district d’Aïn Sebaâ en attendant son transfert vers une autre destination par mesure disciplinaire.

S.L.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page