Casablanca: deux artistes impliqués dans une affaire d’adultère

Elle, c’est une actrice que le public marocain a vu et apprécié dans plusieurs séries et films télévisés. Lui, c’est un réalisateur ayant à son actif plusieurs longs-métrages et ayant obtenu plusieurs Prix dans des festivals, aussi bien marocains, arabes que continentaux.
Mais si elle et lui sont à la Une de la presse nationale de ce mardi, ce n’est pas à l’occasion d’un projet de film . Mais pour une histoire de relations amoureuses hors-mariage sachant que la comédienne est mariée et que son époux réside au pays de l’Oncle Sam.
Selon nos sources, c’est après une plainte déposée par le mari que l’actrice et le réalisateur ont été interpellés, sur ordre du procureur. Soupçonnant sa femme de le tromper, l’époux a entrepris de la surveiller et c’est samedi dernier qu’il a su qu’elle se trouvait dans un appartement, au quartier Maârif, en compagnie de son présumé amant.
Avertis, des éléments de la police judiciaire se sont rendus sur les lieux pour trouver effectivement le couple à l’intérieur de l’appartement. Les deux ont été avisés de la plainte déposée à leur encontre et transférés au poste de police pour complément d’enquête.
Les autorités ne se sont pas contentées de cela mais ont procédé à une fouille minutieuse de l’appartement et ont recueilli plusieurs indices susceptibles de prouver qu’il s’agit bien d’un cas d’adultère. Pour ce faire, précise la même source, ces indices seront soumis à une expertise afin que des relations intimes entre les deux mis en cause soient prouvées ou pas.
D’un autre côté, le mari, l’actrice et le metteur en scène ont été, tour à tour, entendus par la police judiciaire d’Anfa. Et les deux mis en cause ont été placés en garde à vue en attendant les conclusions de l’enquête diligentée sur cette affaire qui pointe , encore une fois, le milieu artistique.
A signaler que la comédienne, âgée de 48 ans, a subi un grand choc au moment de son interpellation dans cet appartement, d’après des sources du journal. Divorcée de son premier mari, elle s’était installée au Canada et ne rentrait au Maroc que pour rendre visite à ses proches et/ou pour participer à une oeuvre télévisuelle.
Juste au moment où nous mettions en ligne, une source fiable de Le Site info affirme que l’actrice a été relaxée ce mardi matin. Mais la question reste posée s’il s’est avéré qu’elle est lavée de tout soupçon, si son mari a retiré sa plainte ou si, au contraire, il ne s’agit que d’une liberté provisoire, en attendant un probable procès. Affaire à suivre.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un Salon italien du design à Casablanca

La 10ème édition de "Médinit Expo", le salon italien de l'aménagement d'intérieur et d'extérieur, de l'ameublement, de la décoration et des matériaux de construction innovants, prévue du 23 au 25 courant à Casablanca, a été présentée jeudi à la presse.