Casablanca: des propriétaires de cafés remontés contre une décision des autorités

À Casablanca, plusieurs propriétaires de cafés ont été surpris de la dernière décision des autorités leur imposant de nouveaux horaires de fermeture.

Dans une déclaration à Le Site Info, Noureddine Harrak, président de l’Association nationale des propriétaires de cafés et de restaurants (APCR), a indiqué que certains propriétaires de cafés et de snacks opérant au centre de la capitale économique ont récemment reçu une notification les informant qu’ils doivent arrêter le service à 23h00. Une décision qui “n’est pas fondée sur une base juridique”, a-t-il affirmé.

“Nous travaillons surtout la nuit car beaucoup de familles dînent dehors et on nous demande de fermer à 23h. Casablanca est une grande ville, et l’activité y est le jour comme la nuit”, a fait savoir Noureddine Harrak.

Et d’ajouter: “Soit vous nous laissez travailler soit vous nous demandez clairement de fermer. Ce genre de décisions ne servent pas le tourisme national et impactent négativement l’économie du pays”.

Le président de l’APCR n’a pas manqué de critiquer le maire de la métropole, le PJDiste Abdelaziz El Omari. “Le maire manque d’expérience en matière de gestion”, a-t-il indiqué.

Et de conclure: “Nous n’allons pas nous astreindre à cette décision et s’il le faut nous mettrons la clé sous la porte”.

R.T.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca, ville fantôme le 2ème jour de l’Aïd (VIDEO)

Scènes d'une ville déserte, une vraie ville fantôme avec commerces clos, circulation quasi absente et habitants confinés chez eux.