Casablanca: des caméras pour traquer les mauvais conducteurs (VIDEO)

Le taux de criminalité en hausse, ainsi que ceux des violences, kidnappings et accidents de la circulation ne pouvaient laisser indifférents les autorités compétentes de Casablanca. Reportage.

Ainsi, la Direction générale de la sûreté nationale a décidé l’installation de caméras de vidéosurveillance supplémentaires sur de nombreuses avenues de la capitale économique. Ceci, afin de réguler le maillage routier et sécuritaire dans les conditions optimum les meilleures.

Deux cents (200) nouvelles caméras ont été installées pour une vidéosurveillance de boulevards, d’établissements hôteliers et d’édifices publics. Concernant les actes criminels, elles ont grandement facilité la mission des éléments de la DGSN à élucider dans un temps record , dans les 24 heures au maximum,  les méfaits perpétrés sur la voie publique.

Pour ce faire, des fonctionnaires ayant une grande expérience dans les domaine informatique et communication ont été choisis afin d’exercer dans la salle réservée au Poste de commandement de la télésurveillance. Une autre salle, dédiée aux communications, remplit aussi un rôle important et est considérée comme le coeur battant de la préfecture de la Sûreté nationale.  Et ce, vu le nombre de doléances des citoyens qui y arrivent quotidiennement par l’intermédiaire du 19, “Allo, police secours”, répondant 24h/24 et 7j/7.

Toutes ces dispositions techniques, ces moyens sophistiqués et ces ressources humaines compétentes et dévouées visent deux objectifs importants. Répondre aux attentes sécuritaires des citoyens en luttant contre la hausse de la criminalité urbaine, d’une part, et réguler du mieux qu’il se peut la fluidité du trafic routier dû à la circulation infernale à Casablanca, d’autre part.

L.A. (Reportage Kawtar Zaki et Hicham Eddyani)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La famille royale célèbre un bel événement lundi prochain

Chaque année, le 26 août est une date importante qui marque le combat sans relâche mené par la princesse en faveur de la préservation des droits des femmes et la préservation de l’intégrité physique, morale et spirituelle des enfants en situation difficile.