Casablanca: de faux policiers placés en garde à vue

Les éléments de la brigade de police judiciaire du district de sûreté de Ben M’sik à Casablanca ont interpellé, mercredi soir, six individus, âgés entre 19 et 27 ans, pour leur implication présumée dans l’usurpation de fonction régie par la loi en vue de filmer et de publier des vidéos de mises en scène trompeuses et portant atteinte au sentiment de sécurité.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les mis en cause ont usurpé l’identité de fonctionnaires de police en utilisant des motos et des dispositifs de communications sans fil semblables à ceux utilisés par les éléments de la sûreté nationale, en vue de simuler des opérations criminelles et des arrestations fictives sur la voie publique, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les suspects filmaient ces opérations pour les diffuser sur les réseaux sociaux.

La DGSN enquête actuellement sur ces contenus, leur origines et leurs réelles motivations, ajoute la même source. Les opérations de fouille effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis de saisir des dispositifs de communication sans fil, des pistolets en plastique et des motos de type “T-Max”, ainsi que des téléphones portables utilisés pour filmer les interventions fictives de sûreté, précise le document. Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, alors que les investigations se poursuivent pour déterminer les tenants et aboutissants de ces actes criminels, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: la chaleur persiste au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 2 juin 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.