Casablanca: coups de feu au niveau de « La Gironde »

Un brigadier de police exerçant à la brigade mobile des motards relevant du district de sûreté de Fida Derb Sultan à Casablanca a été contraint, mercredi soir, d’utiliser son arme de service lors d’une intervention sécuritaire pour interpeller un repris de justice qui était en état de forte impulsivité et qui a exposé la sécurité de citoyens et de policiers à une menace sérieuse et dangereuse à l’aide de l’arme blanche.

Une patrouille de police avait reçu un avis au sujet du suspect, âgé de 26 ans, qui provoquait le désordre sur la voie publique au niveau de la zone de « La Gironde », indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, notant que le présumé avait opposé une résistance farouche aux éléments de la police en les menaçant à l’aide d’une arme blanche de grande taille, ce qui a contraint le brigadier d’utiliser son arme de service en tirant une balle de sommation avant de l’atteindre par une autre balle au niveau de ses membres inférieurs.

Cet usage forcé de l’arme de service a permis de neutraliser le danger et d’interpeller le suspect, précise le communiqué, ajoutant que le mis en cause a été placé sous contrôle médical à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, en attendant de le soumettre à une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compéten

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La Zambie ouvre un consulat général à Laâyoune

La République de Zambie a ouvert, ce mardi, un consulat général à Laâyoune, la 8ème représentation diplomatique inaugurée dans la capitale du Sahara marocain en moins d'un an.