Casablanca: Condamné pour abus sexuel, le raqi Mosaâb Tozi libéré (VIDEO)

Mosaâb Tozi, le raqi de Casablanca condamné en 2018 à sept ans de prison ferme pour avoir abusé sexuellement d’une cliente lors d’une séance de Roqya a été libéré jeudi 7 novembre.

Selon une source de Le Site info, la victime a retiré sa plainte après l’intervention de la famille du mis en cause pour enterrer ce conflit. La mère de la jeune femme a fait savoir, à ce propos, que la plainte a été retirée après l’intervention du père du raqi et d’autres membres de sa famille, précisant qu’il a finalement été  libéré.

Le 22 mai 2018, la Cour d’appel de Casablanca avait condamné le raqi Mosaâb Tozi à 7 ans de prison ferme et une amende de 80.000 dirhams.

Mosaâb Tozi, célèbre charlatan à Casablanca, se prétendant exorciste, a été arrêté le 1er mars 2018 pour viol à l’encontre de plusieurs de ses clientes lors de séances de “Roqya”.

La proche d’une victime a confié à Le Site Info que le mis en cause a violé sa cliente lorsqu’elle a perdu connaissance dans une salle consacrée aux séances d’exorcisme. “Il l’a fait passer en dernier, sous prétexte de lui consacrer plus de temps que les autres clientes qui ont également passé des heures à attendre leur tour”, a-t-elle affirmé.

Et d’ajouter que le charlatan a demandé à la mère de la victime de rester en salle d’attente. Quelques minutes après le début de la séance de “Roqya”, la jeune fille s’est évanouie, offrant ainsi au charlatan l’occasion d’abuser d’elle sans que personne ne s’en rende compte.

A son réveil, la victime a immédiatement alerté sa famille qui a porté plainte contre le “Raqi” pervers.

La “Roqya” est une forme d’exorcisme propre à l’islam, un ensemble de méthodes spirituelles qui consiste à remédier aux maladies occultes, comme la possession, par la récitation de versets coraniques.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: des pluies annoncées ce week-end au Maroc

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du samedi 23 novembre 2019, établies par la Direction de la météorologie nationale.