Casablanca: comment ils parvenaient à escroquer des commerçants

La police judiciaire de Casablanca a déféré, vendredi devant le parquet près la Cour de première instance, deux individus âgés de 26 et 14 ans, pour liens présumés avec un réseau criminel s’adonnant à la fraude et à l’escroquerie contre les entreprises et les commerçants actifs sur les sites de commerce électronique.

L’interpellation des deux mis en cause intervient dans le cadre de l’enquête menée par la police judiciaire en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire et qui avait déjà permis l’arrestation de trois suspects déférés par la suite devant le parquet compétent, outre l’appréhension et la mise en garde à vue d’un commerçant impliqué dans l’acquisition et la dissimulation d’objets issus d’un crime, indique la DGSN dans un communiqué.

Selon la même source, les recherches préliminaires ont révélé que les mis en cause prenaient pour cible des commerçants mettant en vente leurs produits sur des sites de commerce électronique, notamment des biens de consommation. Les prévenus convenaient avec leurs victimes de la valeur de la transaction et, une fois le lieu de livraison des produits fixé, confient le transport des marchandises à des livreurs de colis qu’ils ne connaissaient pas auparavant pour éviter qu’ils soient identifiés une fois mis au jour leur crime.

Les suspects, poursuit le communiqué, remettent ensuite à ces chauffeurs de faux chèques bancaires qui portent le cachet de certification, tout en choisissant le vendredi après-midi pour la livraison afin d’éviter les contrôles des banques. Ils demandent par la suite aux transporteurs de remettre les chèques aux vendeurs et les marchandises dans les dépôts d’autres commerçants avec lesquels les mis en cause ont préalablement passé un accord d’acquisition de ces produits contre des sommes d’argent perçues à l’avance.

La DGSN, qui expose le « modus operandi criminel » des membres de ce réseau en vue de renforcer la communication en matière de prévention du crime, souligne que les recherches se poursuivent pour identifier et arrêter toutes les personnes impliquées dans cette affaire, note le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tram de Casablanca: un passager blessé suite à un acte de vandalisme

Le trafic du tramway casablancais a connu une nouvelle interruption, ce vendredi matin, au niveau de Hay Mohammadi. Cette fois-ci, il ne s'agit pas d'un accident mais d'un acte de vandalisme.