Casablanca: ce qui s’est passé ce vendredi après-midi à Sidi Moumen

Un fonctionnaire de police de grade de brigadier-chef, exerçant à la brigade des motards relevant du district provincial de sûreté de Bernoussi à Casablanca, a été contraint, ce vendredi après-midi, de faire usage de son arme de service pour appréhender un individu qui a violemment agressé des citoyens et des fonctionnaires de police à l’aide d’une arme blanche.

Selon la DGSN, une patrouille de la police est intervenue pour neutraliser le mis en cause, pris en flagrant délit d’agression d’un citoyen à l’arme blanche au quartier Sidi Moumen.

Face à la résistance farouche que cet individu a opposée aux éléments de la police à l’aide de son arme blanche, le fonctionnaire de police s’est vu obligé de faire usage de son arme de service pour tirer une balle qui a atteint le mis en cause à la jambe, a précisé la DGSN, ajoutant que le prévenu a ensuite asséné un violent coup au niveau du ventre à un autre policier qui a été transféré à l’hôpital afin de recevoir les soins nécessaires.

Le suspect a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital, à la disposition de l’enquête menée par la brigade de la police judiciaire sous la supervision du parquet compétent, conclut la même source.

S.L. (avec MAP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page