Casablanca: après la menthe, un fruit interpelle les autorités

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) avait décidé l’interdiction d’entrée de certaines espèces de menthe au marché de gros de fruits et légumes de Casablanca.

Et ne voilà-t-il pas qu’un autre fruit, très prisé en été par les Marocains, est pointé par l’ONSSA! Il s’agit, en l’occurrence, des figues de barbarie, appelés “handiya” ou “Za3boul”, selon les régions.

D’après le quotidien Al Ahdath Al Maghribia de ce vendredi, la Wilaya du Grand Casablanca a appelé les agents d’autorité, pachas et caïds, à travailler de concert, en collaboration étroite avec l’ONSSA. Et ce, afin de lutter contre la propagation d’un insecte ravageur, la cochenille à carmin, affectant dangereusement ces poires à cactus. Mais ne constituant aucun risque pour les amateurs de “handiya”, ni pour les animaux qui en consomment, d’après le ministère de Aziz Akhannouch.

Les responsables concernés sont donc appelés à effectuer des visites de terrain aux cultures de figues de barbarie menacées par la cochenille à carmin. Après répertoriage des zones affectées, lesdits responsables seront amenés à prendre les mesures adéquates susceptibles de lutter efficacement contre les infestations que subissent les poires de cactus.

De même, ajoute la même source, qu’il sera procédé à l’importation de nouvelles espèces de figuiers de barbarie, plus résistantes aux méfaits de l’insecte ravageur précité.

Larbi Alaoui (avec Khadija Chafi)

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’ONSSA dresse son bilan 2019

Les services de l'Office National De Sécurité Sanitaire Des Produits Alimentaires (ONSSA) ont procédé à 74.799 opérations de contrôle en 2019. Celles-ci ont concerné un total de plus de 13 millions tonnes de produits alimentaires, dont 17.641 tonnes ont été détruites ou refoulées.