Casa-Settat: un autre « raqi » tombe dans les filets de la police

Mois sacré de Ramadan ou pas! Et malgré les arrestations nombreuses de leurs « confrères », rien ne semble arrêter ces « raquis » pour qui tous les moyens charlatanesques sont bons et qui persistent et signent, en arnaquant allègrement des personnes crédules.

Allègrement, sans doute, mais pas impunément! Car les services sécuritaires veillent au grain, heureusement! Et les éléments de la police judiciaire de la ville de Ben Ahmed, Région Casablanca-Settat, ont interpellé un « raqui », âgé de 35 ans.

Le mis en cause se servait de moyens informatiques sophistiqués du Web pour arnaquer ses victimes et exercer son chantage sur elles. Il choisissait ses proies parmi des citoyens marocains et des ressortissants de pays arabes. A tous, il faisait croire qu’il est « raqi char3i » et qu’il était dans son pouvoir, grâce à la sorcellerie, de guérir leurs maux et de satisfaire tous leurs desiderata. Bien sûr, en contrepartie de sommes d’argent sonnant et trébuchant!

Après son interpellation, les fouilles à son domicile ont permis la saisie d’un ordinateur et de plusieurs téléphones portables. De même qu’ont été saisis des sommes d’argent et des bijoux, soupçonnés faire partie du « butin » que ses actes criminels lui ont rapporté.

Ce « raqi » de Ben Ahmed a été placé en garde à vue pour complément d’enquête, sous la supervision du parquet général compétent, dans le but d’élucider les différents aspects de cette affaire d’escroquerie et de chantage.

A.C.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Fès : le non-respect des mesures sanitaires sévèrement sanctionné (Vidéo)

Face à la montée en flèche des nouveaux cas confirmés de coronavirus, les autorités de Fès ont lancé une vaste campagne contre le non respect des mesures de sécurité sanitaire.