Casa: la justice a tranché dans l’affaire du Raqi accusé de viol

La Cour d’appel de Casablanca a condamné ce mercredi 22 mai le raqi Mousaâb Touzi à 7 ans de prison ferme et une amende de 80.000 dirhams.

Mosaâb Touzi, célèbre charlatan à Casablanca, se prétendant exorciste, a été arrêté le 1er mars 2018 pour viol à l’encontre de plusieurs de ses clientes lors de séances de “Roqya”.

La proche d’une victime a confié à Le Site Info que le mis en cause a violé sa cliente lorsqu’elle a perdu connaissance dans une salle consacrée aux séances d’exorcisme. “Il l’a fait passer en dernier, sous prétexte de lui consacrer plus de temps que les autres clientes qui ont également passé des heures à attendre leur tour”, a-t-elle affirmé.

Et d’ajouter que le charlatan a demandé à la mère de la victime de rester à la salle d’attente. Quelques minutes après le début de la séance de “Roqya”, la jeune fille s’est évanouie, offrant ainsi au charlatan l’occasion d’abuser d’elle sans que personne ne s’en rende compte.

A son réveil, la victime a découvert du sperme sur son corps et a immédiatement alerté sa famille qui a porté plainte contre le “Raqi” pervers.

La “Roqya” est une forme d’exorcisme propre à l’islam, un ensemble de méthodes spirituelles qui consiste à remédier aux maladies occultes, comme la possession, par la récitation de versets coraniques.

N.M.

 

Suggestions d’articles

La présidente croate a reçu un message du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a envoyé un message à la présidente de la République de Croatie, Kolinda Grabar-Kitarovic.