Cas de variant indien au Maroc: faut-il vraiment s’inquiéter?

Dr Tayeb Hamdi, médecin chercheur en politiques et systèmes de santé, a déclaré qu’on ne sait pas encore si le variant indien est plus dangereux et qu’aucune étude, à ce jour, n’a étayé cette hypothèse.

Concernant l’efficacité des vaccins présents actuellement sur le marché contre le variant indien, Dr Hamdi a affirmé, qu’à ce stade, il n’y a pas de réponse sûre.

Toutefois, le praticien a précisé que plusieurs experts s’attendent à ce que ce mutant puisse contourner l’immunité que les personnes acquièrent après leur guérison des autres souches classiques du covid-19 ou après la vaccination.

Rappelons que deux cas confirmés d’infection au variant indien du nouveau coronavirus ont été enregistrés à Casablanca, a annoncé ce lundi le ministère de la Santé.

« Dans le cadre de la stratégie nationale de veille et de riposte à l’infection par le Coronavirus, le ministère de la Santé informe que le Système de surveillance épidémiologique et le Système de gestion des contacts et des foyers ont enregistré, à Casablanca, deux cas confirmés d’infection au variant indien du nouveau coronavirus, lequel se propage rapidement d’après la communauté scientifique », indique lundi le ministère dans un communiqué.

Le premier cas a été enregistré chez une personne en provenance de l’étranger et le second chez l’un de ses contacts, un étranger résidant au Maroc, précise le ministère, notant que l’infection par le nouveau variant a été confirmée par le Centre national pour la recherche scientifique et technique à Rabat, membre de la Coalition nationale des laboratoires de surveillance génomique.

Le ministère affirme que les deux cas ainsi que tous leurs contacts ont été pris en charge conformément aux protocoles internationaux et nationaux en vigueur, avec renforcement des mesures d’isolement sanitaire, pour faire face aux risques potentiels de propagation de cette souche.

Parallèlement à la poursuite des enquêtes et des mesures visant à prévenir la propagation de cette souche au Maroc, le ministère souligne qu’il continuera à informer l’opinion publique nationale de tous les développements de la situation.

De même qu’il a invité les citoyens à continuer à respecter les règles de précaution et à s’engager avec patriotisme et responsabilité dans les mesures préventives et les mesures prises par le Royaume.

K.Z.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page