Carnage dans un commissariat de police à Casablanca

Que s’est-il passé dans la tête d’un jeune, qui pour un banal document, a essayé de tuer deux policiers qui ne faisaient que leur travail!?

Lundi dernier, le jeune homme attendait son tour patiemment devant le bureau du commissaire principal du 5 ème arrondissement de police du district d’Anfa, où il n’était pas inconnu.

Il était venu demander un certificat de résidence pour un motif administratif. Cependant, le commissaire a refusé cette demande, car l’intéressé ne résidait plus dans le secteur, vu que sa mère a mis en location leur appartement et déménagé dans un autre quartier.

Ces explications n’ont pas plu au jeune homme qui s’est retiré. Jusque là, rien d’anormal. Sauf que quelques minutes plus tard, il se pointa au commissariat, dissimulant un couteau et se dirigea directement vers le commissaire, qui n’a pas eu le temps de réaliser ce qui lui arrivait. Quatre coups lui ont été portés au cou, au thorax et sur la tête.

Au moment où le chef du secrétariat voulait venir en aide à son chef, il reçut à son tour un violent coup à la poitrine. Devenu hystérique, le jeune homme brandissait son arme contre toute personne qui s’approchait de lui.

Mais, le responsable du service des accidents et un autre brigadier ont pu, finalement, le maîtriser et le désarmer.

L’agresseur a été mis sous le régime de la garde à vue, avant d’être présenté au parquet pour tentative d’homicide volontaire.

Les victimes ont été admises dans une clinique de Casablanca dans un état critique. Selon des amis des policiers, leur état demeure stable.

T.J

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Contrôles renforcés sur l’axe Casa-Rabat

Depuis le début de cette semaine, les automobilistes qui empruntent l'axe Casablanca-Rabat sont soumis un contrôle plus strict qu'a l'accoutumée.