Carnage à Azrou: le frère d’une victime témoigne

Le frère de l’une des victimes du crime d’Azrou qui a eu lieu dimanche 22 juillet a affirmé qu’un individu souffrant de troubles mentaux a tiré sur plusieurs personnes dans la région de Hchada, à Azrou, faisant trois morts et cinq blessés.

Dans une déclaration à Le Site info, il a confié que le coupable est de la même famille que les victimes, soulignant que l’attaque a eu lieu sur la voie publique, avec un fusil de chasse. Il a ajouté que le mis en cause est un enseignant retraité qui avaient de gros problèmes conjugaux.

«Je suis toujours sous le choc. Je n’arrive pas à y croire ! Le pire, c’est que l’auteur de ce carnage est de la famille de ma belle-sœur. C’est une véritable tragédie», a-t-il déploré.

Rappelons que l’ancien enseignant a tué au moins trois personnes et blessé cinq autres, dont un gendarme. Les blessés, dans un état critique, ont été immédiatement transportés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

En parallèle, une enquête a été ouverte pour élucider les circonstances du crime qui a terrorisé les habitants d’Azrou.

K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

À Casablanca, la “guerre des trottoirs” est (vraiment) déclarée

Une énième (et sûrement pas la dernière!) campagne de lutte contre l'occupation illégale de l'espace public, à Casablanca, est menée tambour battant