Café La Crème: on en sait plus sur le cerveau présumé de la fusillade

Les autorités néerlandaises ont révélé que Redouane Taghi est l’objet de plusieurs mandats d’arrêt internationaux. Et ce, dans l’affaire de la fusillade du café « La Crème », au quartier l’Hivernage à Marrakech, rapporte le quotidien Al Massae.

Pour rappel, ce règlement de comptes entre barons de la drogue avait fait un mort, un jeune médecin, et un blessé, le 2 novembre 2017.

Le Maroco-néerlandais se terrerait à Dubaï et son interpellation est imminente, rapportent les autorités sécuritaires des Pays-Bas. Information relayée par « De telegraaf », le journal hollandais le plus important du pays. De même que le porte-parole du parquet général néerlandais a affirmé que la police est en possession de 29 déclarations sur la présence de Redouane Taghi à Dubaï.

Wim De Bruin a toutefois ajouté que ladite présence n’est pas confirmée et que les autorités préfèrent ne rien ébruiter de l’enquête en cours.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page