Café La Crème: les derniers éléments de l’affaire

MarrakechMarrakech Café La Creme

Le tribunal pénal d’ Amsterdam a récemment condamné un ressortissant néerlandais d’origine marocaine pour avoir commandité le meurtre par arme à feu d’un citoyen marocain à 20 ans de prison. L’affaire a des liens avec la fusillade qui a eu lieu à Marrakech, au café La Crème, rapporte le quotidien arabophone, Al-Massae.

En effet, le la Cour pénale de Schiphol a tranché et condamné l’assassin du frère d’un témoin, Nabil B en l’occurrence, qui avait fourni des informations précieuses au sujet du principal suspect du crime. Il s’agit de Ridouan Taghi, un baron de la drogue notoire qui porte aussi le sobriquet peu commode de ‘’roi de la mort’’.

Le crime, selon des médias néerlandais, remonte au 29 mars de l’année dernière, lorsque, Shurandy S., 40 ans, (condamné à 20 ans de prison début janvier par le tribunal d’Amsterdam)  avait assassiné Reduan B., un entrepreneur marocain dans sa société à Amsterdam. Ce dernier est le frère du témoin à charge Nabil B. contre Taghi et Razzouki.

L’accusé Ridouan Taghi et son complice Saïd Razzouki, tous deux en cavale, sont poursuivis dans le cadre de l’affaire dite Marengo (Mocromafia). Sept membres de cette organisation criminelle sont poursuivis pour liquidations de personnes et participation à un homicide volontaire aux Pays-Bas et ailleurs comme c’est le cas pour le café La Crème de Marrakech.

A noter que le bureau du procureur néerlandais a augmenté la récompense pour toute personne qui fournirait des informations aidant à l’arrestation du chef de ce gang, Taghi et de son lieutenant Razzouki à 100.000 euros.

M.J.K

 

 

 

Suggestions d’articles

Hind El Achchabi: voici la version de son avocat

Les déboires de Hind El Achchabi ne sont pas terminés.