Café La Crème: les derniers éléments de l’affaire

La chambre pénale de la Cour d’appel de Marrakech a décidé de reporter au 21 mai le procès de la fusillade du café La Crème qui avait secoué la ville de Marrakech en 2017. Le tribunal a pris cette décision afin que l’un des accusés (A.H.), placé en détention à la prison locale de l’Oudaya, prenne part à la prochaine audience.

Selon une source de Le Site info, la défense des accusés avait demandé au juge, lors des dernières audiences, de lui accorder un délai afin de préparer le plaidoyer et convoquer les témoins qui ont été entendus par la police pendant l’enquête préliminaire.

Rappelons que 17 personnes sont poursuivies dans cette affaire pour tentative de meurtre, meurtre avec préméditation, constitution d’une bande criminelle et trafic de drogue.

Ce crime remonte au 2 novembre 2017 lorsque deux citoyens hollandais d’origine dominicaine et surinamienne se sont dirigés vers le café “La Crème” et ont ouvert le feu sur les clients. Cet assaut armé a fait un mort, un jeune étudiant en médecine, et deux blessés.

N.M.

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page