Café La Crème: le commanditaire de la fusillade identifié

Le commanditaire de la fusillade du café La Crème, quartier Hivernage à Marrakech, est un baron de la drogue notoire. Il a déboursé 10 millions d’euros aux tueurs à gage et à leurs complices pour le contrat d’exécution du propriétaire du café, rapporte le quotidien Al Massae.
« Le roi de la mort » (malik al maout), sobriquet du trafiquant dont les initiales sont R.T, a monté l’opération par esprit de vengeance et règlements de comptes à propos de transactions illicites. Les investigations diligentées par le juge d’instruction, Youssef Zitouni, ont également révélé qu’il est de nationalité marocaine et qu’il fait l’objet de plusieurs avis de recherche des autorités néerlandaises. Sa photo a été publiée, ainsi que celle de son acolyte, S.R, et une récompense de 25000 euros a été promise pour quiconque fournirait des informations à son sujet permettant son interpellation.
Les mêmes sources ajoutent qu’il avait chargé son jeune frère, surnommé Karim, de se rendre à Marrakech avec l’assistance d’un autre complice, A.B, qui se faisait appeler tantôt « Ilyas », tantôt « Hakim » et dont la mission était de diriger les manoeuvres des cinq autres membres de l’opération.
Les mis en cause ont débarqué séparément à Marrakech, suivis par une jeune femme, quelques jours avant la fusillade dont les auteurs sont deux ressortissants néerlandais. Selon le journal, les autorités ont procédé à l’arrestation de l’un des complices grâce à une caméra de vidéosurveillance le montrant près des lieux du crime en train de s’assurer du bon déroulement de l’exécution du propriétaire du café La crème.
Hélas, et comme tout le monde le sait, les tueurs à gages se sont trompés de cible et c’est un jeune médecin qui a été tué, s’étant trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.
Larbi Alaoui

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page