Café La Crème: de nouvelles révélations troublantes

La fusillade du café La Crème à Marrakech livre peu à peu ses sombres secrets. Les investigations diligentées par le parquet général néerlandais dans le cadre de cette affaire, ont révélé que le principal suspect serait derrière la série de règlements de comptes qui dure depuis 2015 et qui a conduit à l’assassinant de citoyens marocains et néerlandais.

Selon le quotidien Assabah, qui rapporte l’information dans son édition de ce week-end, un des accusés dans l’affaire de la fusillade du café La Crème, qui est actuellement en détention préventive, a révélé aux enquêteurs marocains et néerlandais que le chef de la bande, un certain « Redouane T. », avait ordonné le meurtre du blogueur Martin Kok en septembre 2016.

Et d’ajouter que ce suspect, dénommé « Anouar B. », a été inculpé au Maroc l’année dernière après la fusillade qui avait secoué la ville ocre. Il avait également été arrêté aux Pays-Bas pour avoir placé une bombe sous la voiture du journaliste Kok avant d’être libéré faute de preuves.

Rappelons que la fusillade de Marrakech avait fait trois victimes, un jeune médecin tué sur le coup et deux autres personnes blessées.

M.A.S.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page