Café La Crème à Marrakech: le principal suspect enfin arrêté

MarrakechMarrakech Café La Creme

Le principal accusé dans le crime du café «La Crème» est enfin tombé entre les mains de la police, grâce à une coordination entre les services de sécurité marocains et hollandais.

Suite à un mandat d’arrêt international, une coordination entre les services de sécurité marocains et néerlandais a permis d’arrêter le principal suspect dans le crime du café «La Crème», rapporte le quotidien Al Ahdat dans sa livraison de ce jeudi 27 septembre.

Survenue en novembre 2017 à Marrakech, une fusillade avait fait un mort, un jeune étudiant en médecine, et deux blessés. Les victimes avaient été ciblées par erreur par deux tueurs à gage, des Surinamiens de nationalité hollandaise.

Selon des sources médiatiques hollandaises, la police locale est parvenue, en coordination avec la police marocaine, à arrêter le Marocain Redouane Taghi, après avoir mené une enquête approfondie suite à un mandat d’arrêt international.

Ce Marocain qui a orchestré le crime de Marrakech est accusé d’être le cerveau d’opérations d’assassinat de plusieurs jeunes marocains, dans des affaires de règlements de compte liées à un réseau de trafic de drogue multinational.

Les investigations ont bénéficié d’importants renseignements que la police a reçus d’un Marocain détenu aux Pays-Bas, à la suite de confrontations entre deux réseaux de trafic de drogue sur une cargaison qui a disparu au port d’Antwerp, en 2012.

Selon le témoignage du détenu marocain, c’est Redouane Taghi qui a donné l’ordre aux assassinats. Et d’ajouter qu’il l’avait chargé, en 2018, de tuer une personne à Utrecht par l’intermédiaire de Said Rezzouki, l’autre suspect activement recherchée par Interpol et les services de sécurité hollandais et marocains.

H.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: un enfant de 10 ans s’empare d’un chèque pour avoir un smartphone

Un enfant de 10 ans, en compagnie d'autres camarades de son âge, n'a pas hésité à s'emparer d'un chèque d'un guichet automatique bancaire, mal fermé , au quartier Guéliz de Marrakech.