Boycott: le tacle de Nabila Mounib à Sidi Ali (VIDEO)

Lors d’une conférence tenue le 28 avril par le PSU de la région Massa, la secrétaire générale du parti Nabila Mounib n’a pas tardé à exprimer son soutien aux boycotteurs de certains produits de grande consommation.

«C’est un cri de colère de la jeunesse marocaine qui dénonce l’union des pouvoirs politique et économique, la tyrannie, la corruption et le monopole qui engloutissent ce pays en l’absence totale de la compétitivité transparente», s’est-elle indignée. La politicienne a ajouté que cette campagne de boycott a été lancée par «une jeunesse consciente et mature», en réponse à tous ceux qui pointaient du doigt le PJD.

«C’est absurde qu’une famille qui a fondé, il y a plusieurs années, le premier parti administratif appelé «Parti du peuple», ait accès à l’eau minérale et gazeuse et nous le vende à des prix exorbitants. On n’est même pas certains de la qualité du plastique de ces bouteilles ! Grâce à ce monopole, cette famille peut gagner jusqu’à un milliard de centimes par jour. Pourtant, les responsables affirment qu’ils n’ont pas les moyens pour développer les régions du Rif, de Jrada et de Zagora», a-t-elle tranché.

Nabila Mounib a ainsi appelé à soutenir cette jeunesse, à revendiquer  des réformes, à mettre fin à l’impunité et à établir un modèle de développement pour une répartition équitable des richesses afin de «sortir ce Maroc oublié de la pauvreté».

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes.