Bouznika: un promoteur immobilier sous les verrous

Selon le quotidien Al Massae de ce mardi 5 février, c’est par un pur hasard que les autorités ont pu mettre la main sur un individu recherché ayant arnaqué des dizaines de Marocains résidents à l’étranger (MRE).

La personne en question, un promoteur immobilier ayant pignon sur rue, avait réussi à embobiner ces MRE dont certains l’ont fortuitement reconnu à la fin de la semaine dernière, à Casablanca, se baladant comme si de rien n’était. Il vient de comparaître devant le parquet général compétent près du tribunal de première instance de la ville de Bouznika. Il lui est reproché d’avoir empoché la coquette somme de quelque 7 milliards de centimes avant de disparaître dans la nature.

Les victimes, presque toutes des MRE, avaient l’espoir d’acquérir des logements sociaux et économiques à 250.000 DH l’unité. Le projet, intitulé “Annahda”, devait voir le jour à l’entrée de Bouznika, vers la route de Benslimane et devait comporter pas moins de 700 appartements répartis en 3 lotissements. Et le début des travaux avait eu lieu il y a déjà 4 années!

Pour des raisons encore inconnues, tous travaux avaient cessé et le promoteur s’était volatilisé vers une destination inconnue. S’en est suivi moult plaintes et plusieurs si-in des victimes de cette arnaque. L’affaire avait même été d’ailleurs invoquée sous l’Hémicycle, lors d’une séance des questions orales, par Saadia Bensahli, députée USFPiste.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Des Turcs victimes d’escroquerie au mariage avec des Marocaines

De nombreux Turcs, tous mariés, ont affirmé avoir été victimes d'un intermédiaire qui leur avait promis le mariage avec des ressortissantes marocaines.